Retour projets

Piscine des Amiraux

Restauration et mise aux normes de la piscine

Henri SAUVAGE, 1927

L’hygiénisme du premier quart du XXe siècle annonce la révolution écologique.

 

Henri Sauvage a rêvé de cités en pleine lumière dans lesquelles circulerait le « bon air » et où les habitants se maintiendraient en bonne santé grâce au sport. De ces immeubles en gradins, il n’aura réalisé que deux prototypes : un bâtiment rue Vavin (Paris 6e), et un autre, rue des Amiraux (Paris 18e). Celui de la rue des Amiraux, avec ses 78 logements (1927) et sa piscine municipale (1930), est probablement le plus abouti. Une fois encore, la restauration de l’oeuvre initiale d’Henri Sauvage n’est pas une fin en soi. Remettre en lumière ce symbole d’une ville pensée pour ses habitants c’est participer, par l’exemple, au grand débat qui s’ouvre sur la ville de demain. Ici on restaure pour apprendre.

••
  • LocalisationParis (75018)
  • Maître d’ouvrageVille de Paris DPA / SLA 18°
  • Calendrier2013-2017
  • Montant HT / Surface10 M € HT
  • EquipeFrançois Chatillon, architecte mandataire
    Gilles Leverrier, architecte
    Emmanuelle Gallo, consultante histoire installations techniques
    Richard Palmer, consultant béton armé
Piscine des amiraux, NB
Reconstruction du bassin, 2016
Piscine des amiraux, 2017
Cabines restaurées avec leur couleur d'origine, 2017
Au premier plan les gardes-corps restaurés, 2017
Voûte pavée restituée dans l'escalier d'accès
Piscine des Amiraux après restauration, 2017
Coupe sur le volume de la piscine au sein de l'immeuble à gradins