Retour projets

Cathedrale Saint-Etienne

Restauration de la nef, stabilisation de la façade et création du mobilier liturgique

XIII°-XVIII° siècle

La cathédrale Saint-Etienne à Châlons-en-Champagne est méconnue du grand public. Sa façade occidentale, bâtie entre 1628 et 1634, masque un monument dont les parties les plus anciennes datent du XIIème siècle et dont la nef a été réalisée avec constance sur le parti de l’élévation à 3 niveaux du milieu du XIIIe siècle jusqu’à son achèvement au XVIIème siècle.

La campagne de travaux de restauration de 2008 et 2009 dirigée par François Chatillon a porté sur trois points : l’achèvement du confortement du massif occidental qui continuait à déverser malgré la reprise en sous-oeuvre réalisée entre 1999 et 2002, la restauration du vaisseau central de la nef avec la réintégration des polychromies subtiles d’ocre jaune et de joints blancs sur le modèle Chartrains et, enfin, la création de mobilier liturgique avec le concours de l’artiste-peintre Hamid Tibouchi.

 

En savoir plus

« Quand mon ami François Chatillon m’a parlé du projet de meubles liturgiques qu’il devait dessiner pour la cathédrale Saint Etienne de Châlons-en-Champagne, et de son souhait de m’en confier le travail de décoration sur le thème de la Résurrection, la première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est cette métaphore de Ramuz de la graine qui germe et qui pointe ses petites feuilles vertes hors de la terre. Y a-t-il plus belle image pour symboliser non seulement la renaissance, la vie, mais également la nourriture, puisque la graine se transforme en épi de blé qui sera à son tour transformé en pain par l’homme pour fortifier son corps et ouvrir aussi son esprit à la nourriture du Verbe ? Ainsi s’écrit depuis des millénaires, au fil ininterrompu du cycle des saisons, sur l’immense palimpseste de l’humanité, l’histoire de la mort des corps et de la résurrection des esprits. J’ai donc travaillé sur cette idée de palimpseste, d’accumulation de signes ou plutôt de traces de pinceau évoquant la graine et l’épi de blé ».

••
  • LocalisationChâlons-en-Champagne (51000)
  • Maître d’ouvrageDRAC Champagne-Ardenne
  • Calendrier2009
  • Montant HT / Surface3 M € HT
  • EquipeFrançois Chatillon, architecte en chef des Monuments Historiques
    Hamid Tibouchi, artiste-peintre